1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > la maison du toilettage

la maison du toilettage

 

 

Me Anne Masselot souhaitait devenir vétérinaire mais les places étant très difficiles à obtenir elle part en Fac pendant 3 ans où elle obtient une licence de mathématiques.
C'est en obtenant un job d'été dans un salon de toilettage qu'elle décide de s'orienter dans cette branche. Après sa licence, elle part donc sur Arras pour passer son CAP de toilettage canin puis obtient un contrat d'apprentissage durant 2 ans.
C'est ainsi qu'en juillet 2007, elle ouvre "La maison du toilettage" sur Béthune et déménage, en 2014, sur Hinges.

Présentez moi votre activité en quelques mots.

Nous toilettons les chiens dans le respect de la race. L'objectif est de garder le poil, il ne faut pas tondre systématiquement. Il y a beaucoup de races qu'il faut épiler, ils ne souffrent pas du tout car nous enlevons juste le poil mort ou d'autres où il faut débourrer le poil. Nous faisons également du gardiennage. Nous avons 2 grands parcs où les chiens peuvent prendre l'air, nous avons aménagé une pièce pour les accueillir et pour les plus calmes, ils sont gardés dans la maison avec nous.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de créer cette entreprise ?

Dans ce métier il est très difficile d'être embauché. Mon maître de stage m'a proposé un poste mais il est plus bénéfique d'être à son compte.

Comment voyez-vous votre entreprsie dans 3 ans ?

Mon projet serait de développer la filière de l'éducation canine. Je le fais un peu pour certains de mes clients mais pour donner des cours, il faut que je fasse une autre formation pour devenir éducatrice canin.

Quel a été le meilleur moment dans la cadre de votre création ?

La rencontre avec Initiative Artois. J'ai été bien conseillée et on m'a fait de superbes photos dans le cadre des 25 ans de l'association. 

 

 

Pour lire l'article au complet suivre ce lien Initiatives en Artois n°10