1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
221 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
16 416 entreprises et 43 130 emplois créés ou maintenus en 2017
Accueil > sogeferm

sogeferm

 

 

Me et Mr Grenier Christine et Stéphane ont chacun leur domaine d'activité dans le milieu de la menuiserie et sont complémentaires. Madame la comptabilité, les ressources humaines, Monsieur, la commercialisation, les prises de mesures, lancement de fabrication, suivi de chantier. C'est d'ailleurs dans l'une des sociétés où ils ont travaillé, tous les deux, qu'ils se sont rencontrés. N'étant plus en adéquation avec leurs employeurs respectifs et ayant une volonté d'indépendance, ils décident de créer SOGEFERM à Béthune en mars 2014.

Présentez moi votre activité en quelques mots.

Nous vendons et installons des fenêtres PVC, bois, aluminium et mixte (bois à l'intérieur, aluminium à l'extérieur), porte d'entrée PVC, alu, mixte, porte de garage sectionnelle, enroulable, coulissante, ouvrante, des portails PVC ou alu motorisé, store de terrasse, store intérieur (vénitien, bande verticale, etc...), volet roulant et battant. Notre activité repose sur la fourniture et la pose de toutes fermetures extérieures destinées à l'habitation.

Quelles est votre spécialité ?

Nous présentons une nouvelle gamme de fenêtres qui est la "TEXTURAL". C'est une fenêtre qui n'a plus l'aspect du PVC, vous avez le choix dans 200 coloris, il vous est possible de choisir une couleur pour l'intérieur et une autre à l'extérieur, différents tons bois, on ne voit pas les charnières ni les soudures du cadre. Il est possible également d'avoir des finitions carbone, cuir ou des couleurs "glossy" laquées, des inserts inox, ce n'est plus une fenêtre, cela devient un élément de déco. Le client peut ainsi personnaliser sa menuiserie selon ses envies, sa déco intérieure.

Qui vous a accompagné ?

Nous avons été accompagnés par l'ADAIE, Initiative Artois, la Chambre des Métiers et la Chambre des Commerces. Nous sommes inscrits aux deux car nous faisons de la vente donc il faut être inscrit à la Chambre des Commerces et nous voulions être considérés comme artisans donc inscrits à la Chambre des Métiers.

 

 

Pour lire l'article au complet suivre ce lien Initiatives en Artois n°10